Comment faire des économies en utilisant les menus ?

Hello les filles,

Plusieurs fois vous m’avez demandé de partager avec vous mes trucs et astuces pour faire des économies. Je commence donc aujourd’hui par vous parler d’une astuce que j’utilise depuis plus d’un an maintenant : la préparation de mes menus.

Cette astuce est assez simple à utiliser et ne vous demandera pas de tout changer dans vos habitudes. Il vous faut juste en prendre une petite nouvelle qui en revanche vous montrera son efficacité « économique » dès la première utilisation…

Mais d’abord laissez moi vous dire comment je suis venue à l’utiliser…

Ma vie le soir est souvent réglée comme du papier à musique. Je rentre tard et j’ai très peu de temps pour vérifier les devoirs de ma fille, m’assurer qu’elle passe bien à la douche, et préparer à manger.

Pour que tout le monde passe à table rapidement (et ne se couche pas trop tard), il faut donc que les repas soit bons, rapides à préparer et conviennent à tout le monde. Vient s’ajouter la contrainte du prix des courses et des débordements qui peuvent rapidement arriver de ce côté-là…

Pour gagner du temps le soir, ne pas faire de gaspillage et réguler notre budget courses alimentaires, nous avons ainsi pris l’habitude de prévoir nos repas de la semaine à venir grâce aux menus.

Dit comme ça, ça parait plutôt contraignant, mais finalement ça ne l’est pas temps que ça. En revanche, les avantages qu’on en tire sont énormes et appréciables tout de suite.

Voici ma méthode et la liste de tous les bénéfices que nous en tirons.

Quel support utiliser pour faire ses menus ?

Pour établir un menu il suffit d’avoir une liste ou un tableau sous forme de planning de la semaine, voir du mois.

On peut :

  • Prendre une feuille de papier et dessiner un menu
  • Utiliser un tableau pour imprimer un menu par semaine
  • Egalement acheter des calendriers familiaux (comme moi) déjà tout prêts ; qui ont en plus d’autres fonctionnalités
  • Utiliser des fichiers gratuits que certaines fournissent sur internet
  • On peut utiliser des applications pour suivre ses menus
  • Etc….

Toutes les méthodes sont bonnes du moment qu’elles conviennent à votre rythme de vie, vos affinités et votre budget.

Vous trouverez d’ailleurs en fin d’article, pour chaque type de support, plusieurs références que je vous recommande.

Comment je m’organise avec mes menus ?

faire des menus pour faire de economies1. Repérer les repas à prévoir

En général, nous préparons, mon conjoint et moi, le menu de la semaine suivante, le samedi juste avant de partir faire nos courses.

 Je prends alors le calendrier familial qui nous sert de support et commence par repérer les moment où nous aurons des repas à la maison ; généralement le soir et le week-end.

Mais nous prenons aussi en compte les soirs où l’un ou l’autre va avoir des soirées avec des copains, des verres avec des collègues etc… ; en gros, les jours où nous seront absents ou moins (ou plus) nombreux que d’habitude à manger à la maison.

2. Ouvrir le réfrigérateur et les placards

Avant de se creuser la tête pour trouver des idées originales, nous commençons par passer en revue le réfrigérateur, le congélateur et les placards.

  • « Il reste des filets de poisson ? ok tel soir nous mangerons du poisson en papillotte »

  • « Il reste des œufs et des lardons ? Ok nous allons acheter du gruyère, de la crème fraiche et de la pate brisée pour faire une quiche lorraine… »

De cette manière, nous évitons de jeter plus tard des aliments que nous n’aurions pas consommé et donc de gaspiller. ça nous permet également de faire de belles économies sur nos achats alimentaires puisque ces repas préparés à base « de ce qui restait dans nos placards » remplace des aliments que nous aurions acheter.

Nous avons donc tout à y gagner.

Au fur et à mesure nous complétons donc notre menu avec les repas et notre liste de course en parallèle.

3. Compléter avec de nouvelle idées

Une fois le tour des placards fait, le moment de la recherche de nouvelles idées est venu.

Je ne vous cache pas que c’est le passage le plus compliqué pour nous. Nous avons tous les trois des aliments que nous n’aimons pas, des préférences etc… et c’est parfois dur de toutes les concilier sans refaire régulièrement les mêmes repas.

  • Pour nous inspirer nous regardons du côté des fruits et légumes de saison, qui, bio ou non (selon vos choix)  sont plus respectueux de l’environnement que d’autres car produits localement. Ils ont également l’avantage d’être moins chers.
  • Nous avons également acheter le livre « On fait quoi pour le dîner ? » qui nous donne quelques inspirations.
  • Pour respecter nos contraintes de budget, parfois je recherche également tout simplement dans Google « repas rapide et pas chers ».

Sans oublier de remplir notre liste de course au fur et à mesure bien sur…

4. Compléter notre liste de courses avec les autres besoins du foyer

Une fois le menu de la semaine suivante établi, nous complétons notre liste de course avec les autres besoins (papier toilette, lessive etc…) et partons en courses.

faire des menus pour faire de economies

Quels sont les avantages à utiliser les menus ?

Même si établir des menus, demande de prendre quelques minutes pour les préparer ; les avantages que nous y avons trouvé sont vraiment nombreux :

1. Pas ou peu de gaspillage

Comme je vous l’expliquais plus haut, nous commençons par regarder ce qu’il reste dans nos placards. Nous jetons donc beaucoup moins d’aliments, qu’ils arrivent à date de péremption ou non.

Tout est consommé dans la semaine. Et même en adoptant ce principe des menus, il nous arrive souvent d’avoir des restes à consommer !

Assez bizarrement, adopter cette méthode agit sur un autre paramètre qui est pourtant bien encré dans toutes les familles : la peur du frigo vide.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous mais finalement, je me suis rendue compte que j’ai toujours été habituée à voir un frigo rempli lorsque j’en ouvre la porte.

Non pas que j’exige consciemment que le frigo soit plein, mais jusqu’à maintenant il était « normal » de voir ça. J’avais finalement même l’impression « de manquer » lorsque ça n’était pas le cas…

Depuis que je fais des menus, même après avoir fait mes courses, mon réfrigérateur est loin d’être plein et j’avoue que j’ai mis quelques jours à m’y faire.

Je ne sais pas si tout le monde pense comme moi, mais depuis que nous faisons nos menus et nos courses ainsi,  mon réfrigérateur n’est plus jamais (sauf cas de grosse réception) plein à raz bord…

Et je m’en porte très bien :).

2. Permet de faire des économies, pas d’achats inutiles

  • Comme on a besoin de moins d’aliments pour faire nos repas : on dépense moins
  • Comme on consomme tout ce qu’on achète sans gaspillage : on ne perd pas d’argent
  • On fait une liste précise des choses dont nous avons besoin et on en déroge pas (ou juste un chouia) : on dépense moins encore une fois

Et ça se voit, tout de suite, dès le premier menu, dès le premier passage en caisse ! L’économie réalisée est vraiment significative.

Si en plus vous faites attention à préparer des repas avec des aliments pas trop chers, ça se cumule.

Par contre le contraire est également valable. Une fois le rythme pris le moindre débordement (un jour de flemme par exemple) « se paie immédiatement » à la caisse du supermarché….

3. Gain de temps dans les rayons

Autre conséquence très logique de cette organisation, on perd moins de temps dans les rayons. Nous savons précisément ce que nous voulons acheter et nous ne « flânons » pas.

Du coup, le temps consacré à faire nos courses est réduit et nous le consacrons à autre chose.

Le bonheur !

rayons de supermarchés

4. Pas besoin de réfléchir à ce qui est à faire le soir

Le soir quand je rentre chez moi, je ne perds plus de temps à me demander ce que je vais préparer. Je ne me prend pas la tête en me disant…

« qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ? combien de temps je vais mettre à préparer ça ? Ah oui, mais non bidule n’aime pas ? etc… ».

Je gagne non seulement du temps dans la préparation propre de mes repas mais je gagne énormément de tranquillité d’esprit.

5. Aide pour préparer des menus équilibrés

Le fait de préparer nos repas à l’avance, permet de se pencher sur la qualité de ses repas.  Si toute la famille participe, on s’assure également que tout le monde soit d’accord avec les repas choisis.

On évite ainsi les « oh non pas ça… » difficile à supporter (surtout pour moi mère patiente…) lorsqu’on rentre le soir fatigué.

Quelles sont les contraintes ?

1. Se poser avant de partir faire ses courses et réfléchir à ce qu’on va manger dans la semaine.

Je vous le disais plus haut, préparer son menu de la semaine exige de prendre quelques minutes pour y réfléchir, inscrire les repas et réfléchir aux idées de déjeuners et dîners.

Si vous avez l’habitude de prendre vos sacs de courses et partir de chez vous en deux secondes, sachez qu’il faudra très légèrement changer cette habitude.

Par contre, lorsque vous l’aurez prise, je vous garantie que vous en serrez satisfaite !

2. Restez souple : vous pouvez échanger les jours ou modifier les recettes

Oui, effectivement vous allez inscrire que le lundi c’est « quiche lorraine » et le jeudi « poisson en papillote » mais ne vous laissez pas trop contraindre par le planning.

N’hésitez pas à intervertir des repas, ça ne changera pas grand chose au résultat final et vous vous sentirez libre de choisir ce que vous allez manger…

3. Oui mais si tu reçois du monde à l’improviste ?

C’est l’une des questions que je me suis posée avant de me lancer ; mais en y réfléchissant bien, je ne reçois pas tant de monde que ça, surtout à l’improviste.

Et si ça arrive, rien ne m’empêche d’aller dans mon supermarché de quartier pour acheter un repas à l’improviste. Ou de commander une pizza, non ?

En conclusion…

Une fois l’habitude prise faire ses menus est beaucoup plus facile et automatique qu’il n’y parait. Toute la famille participe et nous sommes (surtout moi) moins stressée le soir venu et beaucoup plus efficace.

Le plus gros avantage est évidemment financier puisque chaque plein de courses revient beaucoup moins cher que lorsqu’on va dans son supermarché « au petit bonheur la chance »…

Je connais même des gens qui utilise le concept à fond et préparent leurs menus pour un mois complet !

Les menus ont tellement changé notre mode de consommation que nous avons acheté un combiné frigo/congélateur dont la partie frigo est plus petite que la partie congélateur…

Nous gaspillons moins et dépensons moins d’argent pour nos dépenses alimentaires.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Comment vous organisez-vous pour faire vos courses ?

Quels sont vos bons plans pour faire des économies ?

Supports pour menus

Les fichiers et modèles gratuits

De nombreux modèles sont mis à disposition gratuitement sur Internet, en voici quelques uns que vous pouvez d’ores et déjà utiliser :

Le semainier de Vie de Miettes

Planning de repas de recettesbox

Plusieurs modèles de planning de menus par RecettesCookeo

Calendrier familiaux

Personnellement j’ai acheté le calendrier familial de Marabout mais il existe plusieurs autres modèles très sympa. A vous de choisir selon ce que vous aimez.

Calendriers familiaux à la Fnac

Calendriers familiaux sur Amazon

Les Applications

Pour programmer et organiser vos menus, vous pouvez utiliser plusieurs sites et applications dont les suivants :

MenuHebdo

MenuBymenu (avec des idées de repas)

La Fabrique à menu

Pour faire des économies supplémentaires sur vos courses alimentaires, je vous invite également à découvrir 3 applications pour payer moins cher vos courses.

3 Comments

  • Hello !
    Whaou quel article très complet 🙂 merci beaucoup !

    Je te remercie aussi pour le lien vers MenuHebdo dont je suis la co fondatrice avec mon chéri.

    J’aimerais t’apporter une astuce sur les repas avec des invités à l’improviste, en plus de la solution que tu proposes tu peux aussi avoir toujours à portée de main un menu invité surprise.

    Ce sera par exemple :
    – entrée : du houmous de pois chiche congelé + tranche de pain congelé
    – plat : des escalopes de poulet, 1kg de boeuf bourguignon déjà cuit, un daal de pois cassé… le tout congelé
    – dessert : se faire un bocal avec des corn flakes + chocolat pour faire des roses des sables très rapidement

    Ainsi tu es parée pour accueillir tes invités à l’improviste.

    Ce menu peut aussi te dépanner en cas de contre temps…

    • Hello Charline,
      Je suis contente que mon article te plaise et je te remercie beaucoup pour ces quelques astuces complémentaires.
      Je vais y réfléchir effectivement pour l’inclure dans mon organisation. A bientôt.

Répondre à Laure Annuler la réponse.