Accueil » Comment se débarrasser du démarchage téléphonique ?

Comment se débarrasser du démarchage téléphonique ?

Le démarchage téléphonique vous connaissez ? Qui n’a jamais reçu d’appel à caractère commercial ? Vous savez, cette personne qui cherchait à nous vendre des volets, à nous faire faire des économies d’impôts ou encore à nous “faire gagner” un gros cadeau ? Le tout en vous demandant évidemment votre niveau de salaire ou d’imposition, “Etes-vous imposable ?”, “Etes-vous locataire ou propriétaire ?” Et souvent en insistant fortement d’ailleurs…. Avez-vous su dire non ? Comment ne pas donner vos informations personnelles ?

Un événement exceptionnel est arrivé autour de moi récemment et je me suis dis “Stop, il faut que ça cesse et que ça n’arrive pas à d’autres”. Je vais donc partager avec vous aujourd’hui cette expérience malheureuse et bien d’autres pour partager avec vous mes trucs et astuces ; pour se débarrasser du démarchage téléphonique voir du harcèlement qui peut en découler…

L’événement déclencheur

Voici rapidement et en quelques mots, l’aventure qui m’a énervé au plus haut point il y a quelques mois.

En fin d’année dernière, coup de téléphone de ma maman qui me dit, complètement paniquée, qu’elle pense avoir été victime d’une arnaque. Là elle me raconte qu’elle a donné ses informations bancaires à une dame qui l’avait appelé plusieurs fois, en disant venir de sa banque en ligne.

Ma première réaction a été de littéralement engueuler ma mère (idiote que je suis !) : “Mais pourquoi tu as donné tes infos et confirmer les SMS ?” N’importe quoi, tu sais bien qu’il ne faut jamais faire ça !” etc… La pauvre !

Evidemment, après avoir repris mes esprits, j’ai commencé par lui expliquer quoi faire pour arrêter ce cirque et surtout éviter de se faire vider son compte. Une fois qu’elle a eu fait tout ça, elle m’a rappelé et nous avons repris notre conversation et les explications.

Là vient le pire !

En fait, je comprends de fil en aiguille qu’elle a subit un véritable harcèlement de la part de cette dame. Dame qui d’ailleurs continuait de l’appeler pendant qu’elle m’expliquait sa situation…

Celle-ci l’avait appeler, sous couvert de sa banque donc, en lui disant que quelqu’un était en train de tenter de lui voler de l’argent sur son compte bancaire. Ma maman devait alors vite lui confirmer ses infos bancaires et confirmer les SMS qu’elle recevait.

Vous imaginez la suite…

harcelement au téléphone

L’arnaque

Ma mère a bien essayé de mettre en doute la situation, qui lui paraissait bizarre, mais l’autre personne lui mettait une telle pression, une telle panique que celle-ci avait réussi finalement à lui soutirer tout ce qu’elle voulait. A tel point, qu’elle avait même réussi à ce que ma mère lui donne aussi les informations bancaires de mon beau-père. Incroyable !

Bref ! Au bout d’un moment et avec mon aide, ils ont tous les deux réussis à mettre en défaut la personne qui a cessé de les appeler. Le mal était pourtant fait, elle avait réussi à lui voler environ 1500€ pour partie non pris en charge par leur assurance bancaire, plus un bon moment de stress et de panique.

Evidemment ma mère n’est pas de la génération internet c’est vrai mais elle vient tout juste de prendre sa retraite et n’est donc pas vieille au point de se faire arnaquer par le premier venu. Mais son expérience prouve bien que ça peut arriver à tout le monde.

J’étais en colère contre cette personne qui s’en est pris à ma mère. Mais ça a déclenché chez moi, un raz-le-bol. C’était la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Finalement, qui nous dit que les gens qui nous appellent et nous demandent des infos ne se font pas passer pour de fausses sociétés et nous volerons plus tard ? Et puis sans en arriver là, il m’est arrivé d’avoir des conversations complètement loufoques lors d’appels de prospection, après lesquels j’étais énervée. Stop ! Trop c’est trop !

J’ai fini par trouver mes propres solutions et je suis certaine qu’elles peuvent servir à beaucoup. Voici donc mes conseils (issus de mon expérience personnelle) pour être tranquille.

arnaque

Les bons premiers réflexes

La CNIL fournit déjà de très bons conseils pour ne pas être dérangé par téléphone que vous pouvez consulter en détails. En bref, commencer par suivre ces quelques conseils :

  • Soyez prudents lors que vous donnez votre numéro lors d’une commande par exemple.
  • Cochez/Décochez la petite case qui “autorise à partager ces informations aux partenaires commerciaux” ou la case “je souhaite recevoir des informations” pour que celles-ci ne soient pas partagées.
  • Inscrivez votre numéro sur des listes d’oppositions (celles recommandées par la CNIL)
  • Bloquez les appels indésirables sur votre portable (voir avec votre opérateur)
  • Au passage, si vous recevez des SMS commerciaux que vous n’avez pas envie de recevoir, il suffit de répondre STOP pour que ça cesse. Pour moi, cette démarche a toujours très bien fonctionné.
  • Ne répondez pas aux numéros masqués. Si le message est important et/ou vient d’une VRAIE personne qui ne veut pas vous vendre quelque chose, elle laissera un message.

demarches contre demarchage

Attention à vos informations personnelles sensibles

Dites vous bien une chose “Personne n’a le droit d’exiger de vous vos informations bancaires ou personnelles” mis à par les autorités françaises. Si il n’y a qu’une seule chose à retenir c’est celle-ci !

Par contre, vous êtes le garant et le responsable de ces mêmes informations ! Aussi, lorsque quelqu’un que vous ne connaissez pas et dont vous n’êtes pas sûr du rôle vous les demande, directement ou indirectement (les questions sont souvent subtiles) ; non seulement vous êtes en droit de dire non mais c’est même une recommandation de ne pas les donner. Par pure mesure de protection.

Ces informations sont si importantes qu’en les possédant, quelqu’un de malveillant pourrait s’en servir pour vous voler : votre argent ou même votre identité. Pensez-y !

Ces informations, bancaires en particulier, ne doivent être consultables et manipulables que via des sites ultra-sécurisés comme votre banque par exemple.

données personnelles

Dur dur de dire NON

Avant d’en venir à la position qui est la mienne aujourd’hui, j’ai eu droit à des dizaines et des dizaines d’appels de prospection.

Evidemment, en citoyenne bien élevée, j’ai commencé par dire “non merci“, “non ne me rappelez pas”, “je ne suis pas intéressée” etc…Mais malheureusement, le résultat n’était pas très probant.

En général, les sociétés de prospection ou organisations de ce type, conservent nos numéros dans leurs fichiers. Ainsi d’autres personnes prennent le relais quelques jours plus tard. Un autre vous rappelle, puis un autre et encore un autre… ça peut durer très longtemps.

Au delà de conservations banales, il m’est arrivé qu’on me parle vraiment mal alors que je refusais poliment de donner les informations demandées.

J’ai même déjà entendu : “Mais madame, pourquoi vous êtes mal polie” (le comble !) alors que je répondais poliment et calmement que je ne souhaitais pas communiquer les informations personnelles et confidentielles.

Je me suis souvent fait également raccrochée au nez, lorsque je commençais à dire “non je souhaite que vous ne me rappeliez plus”. Une manière sans doute pour que cette phrase, ne soit pas enregistrée et que donc de pouvoir conserver mon numéro dans leurs fichiers.

Alors on recommence, on recommence et on recommence sans fin en restant polie mais ça ne s’arrête pas. J’essayais différente manière de dire non poliment ou un peu moins mais sans grand succès. Finalement j’ai changé de positionnement et j’ai ainsi peaufiné ma technique pour être tranquille !

se débarrasser du demarchage telephonique

Que faire finalement ?

Je n’aurais jamais cru dire ou recommander ça, mais franchement j’en avais tellement marre, que j’ai décidé, à la fois d’être ferme, sans remords et surtout de MENTIR. Tout simplement !

Après tout, nous n’avons aucunes obligations, ni légales, ni même morales, de répondre ou de donner les bonnes informations. Même si on m’a toujours appris à être polie, ne pas mentir, respecter les gens autour de moi. Même si cette démarche va au delà de ma façon de faire habituelle, il fallait bien que tout ça cesse.

Sans oublier que rien ne nous garantit que la personne qui décline son identité et l’objet de son appel ; ne nous dit pas non plus forcément la vérité. Peut-être qu’elle ne veut que nous soutirer des informations pour les revendre à quelqu’un d’autre qui les utilisera pour je ne sais trop quoi.

Vous trouverez donc ci-dessous, les questions qu’on m’a souvent posé ; également les réponses que j’apporte maintenant lorsqu’on j’y suis confrontée.

Les infos que ces personnes cherchent à obtenir sont généralement :

  • Notre niveau de revenus ?
  • Sommes-nous imposable ou non ?
  • Notre niveau d’imposition ?
  • Savoir si on est propriétaire ou locataire ?

Evidemment, ces personnes recherchent des foyers à moyens-hauts revenus. Si vous voulez qu’ils se désintéressent de vous, il faut donc fournir toutes les informations qui leur donneront l’impression que vous n’avez pas du tout le profil recherché.

arnaque téléphonique

Voici donc les réponses que j’apporte moi-même à ces questions et qui ont très bien fonctionné (peu importe qu’elles soient vrai ou non). Je vous conseille donc de vous en servir.

  • Etes-vous propriétaire ? NON
  • Propriétaire ou location ? Locataire
  • Vous gagner plus de X euros ? Non
  • Quel est votre revenus annuel ? Je ne souhaite pas communiquer ces informations, elles sont personnelles et confidentielles
  • Payez-vous plus de X euros d’impôts ? NON je ne suis pas imposable
  • Si on vous appelle de la part d’un opérateur qui n’est pas le vôtre, dites que vous êtes déjà client.

Vous avez un doute et pensez avoir affaire à un arnaqueur, dites à la personne que vous n’avez pas confiance, qu’il y a trop d’arnaques et que vous souhaitez avoir de confirmation de la part de vos contacts habituels.

Et ne faites pas confiance à quelqu’un qui vous appellerait ensuite de sa part mais téléphonez vous-même à votre contact habituel. Appelez votre banquier ou l’accueil de votre agence et demander si l’appel vient de chez eux. Expliquez leur la situation. C’est généralement assez dissuasif pour les personnes qui cherchent à arnaquer par téléphone. Et c’est ce qui a fonctionné pour ma maman.

Enfin, d’une manière générale, lorsque quelqu’un est méchant, agressif ou hautain avec vous lors d’un appel de prospection téléphonique ; dites-vous que cette personne n’est pas un bon commercial et qu’elle ne mérite pas plus d’attention de votre part. Raccrochez !

Voici donc les conseils que je peux vous donner concernant ce sujet. J’espère qu’ils pourront vous être utiles.

Et vous ? Recevez-vous souvent des appels de prospection commerciales ? Comment faites-vous pour vous en débarrasser ? Avez-vous déjà été victime d’arnaque ou de harcèlement par téléphone ?

N’oubliez que vous retrouvez plein d’autres conseils, trucs et astuces dans la rubrique bons plans maison / organisation.

2 Commentaires

  1. Toto
    9 octobre 2020 / 10 h 18 min

    Moi je leur donne l’adresse de la gendarmerie 😀

  2. Martial
    20 septembre 2020 / 22 h 05 min

    Facile… Il suffirait que tous les appels passés aboutissent à un rendez vous…. Je m’explique… Perso, je rentre dans leur jeu, je les fais venir devant ma maison au rdv et il repartent 1 minute plus tard… Je leur explique qu’ils m’ont fait perdre mon temps et qu’ils peuvent repartir comme ils sont venus…. Et que pendant ce temps, ils ne sont pas en train d’arnaquer une personne faible…si on s’y mettait tous… Il n’y aurait plus de démarchage téléphonique car ils ne pourraient assurer tous les rdv, ça leur coûterait une blindé auprès des sociétés de phoning pour se voir rembarés… J’ai testé… Vénéres les types…. Allez tous ensemble on peut y arriver…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :