Savez-vous ce qu’est la Thiérache ? En septembre dernier j’ai été invitée à découvrir ce territoire du nord de l’Aise dans les Hauts-de-France (ex Picardie). Je vous invite à le découvrir à votre tour avec moi dans cet article. Vous y rencontrerez la Thiérache, suivrez mon parcours d’un jour et obtiendrez mes bonnes adresses.

Dans quelle région la Thiérache est-elle située ?

La Thiérache est un territoire à cheval entre le nord de l’Aisne, les Ardennes, plus au nord dans les Hauts-de-France et encore plus au nord en Belgique ( Hainaut et Namur). C’est la partie au nord de l’Aisne que j’ai été amené à parcourir et sa « capitale » Guise. Dans les alentours vous retrouverez les communes de Laon, Hirson, Vervins ou encore Saint-Quentin.

Thiérache Aisne

Que faire en Thiérache ?

En septembre dernier, je partais donc de la gare du Nord à Paris pour 1h30 seulement de TER. Arrivée à Laon en milieu de matinée, j’étais plus de prête à parcourir de nouvelles contrées.

Explorer la campagne à vélo

Première étape à Guise à la boutique « Les Copains de Thiérache » pour récupérer nos beaux vélos électriques. La classe non ? Fièrement équipées nous prenons la direction de Proissy, sur l’EuroVelo 3.

Velo-en-thierache-aisne

Cette voix cyclable appelée la Scandibérique en France, part de Trondheim en Norvège et se termine à Saint-Jacques de Compostelle en Espagne. Un parcours de 5300 kms. Elle traverse le département de l’Aisne tout au Nord, en Thiérache et suit des paysages bucoliques entre prairies, bocage et fôrets. Une route tranquille et agréable, quasiement sans voiture. La liberté !

Infos pratiques

    • Pour louer les velos électriques adressez-vous à l’office de tourisme. En fonction de votre parcours ils vous recommanderons le meilleur partenaire.
    • Tarifs :
      • 3,5 euros de l’heure,
      • 16 euros la journée,
      • 26 euros les deux jours
    • une remorque pour enfant :
      • 1,5 euros de l’heure,
      • 8 euros la journée,
      • gratuit les 2 jours

Découvrir les vertus des plantes sauvages au jardin d’Hélène

Une grosse demi-heure plus tard, nous arrivions à fière allure au jardin d’Hélène à Proisy. Ancienne infirmière, Hélène Vatin a développé un grand savoir autour des plantes pour aider l’une de ses filles malade. Aujourd’hui elle distille ses connaissances et son expérience depuis chez elle où elle a créé son univers de plantes sauvages et médicinales. Avec une douceur sans pareille, elle explique, raconte et éduque les visiteurs à l’oreille attentive et curieuse.

le jardin d helene

Moi qui aime les jardins et l’ambiance champêtre qui y reigne, j’étais aux anges. Une parenthèse calme et douce accompagnée de bons petits plats savoureux préparés à base de plantes sauvages par Hélène :

  • Toasts de consoude,
  • chèvre frais à la bourrache,
  • velouté de galinsoga,
  • quiche aux orties,
  • salade de fleurs d’onagre, soucis, bourrache, ois de senteur
  • gâteau au chocolat noir, poires, graines de carottes
  • accompagnés de vin de rose
  • sirop de coquelicots
  • tisane Mélisse, orties, fleurs d’onagre, soucis et bourrache…

A mi-chemin entre druidesse et fée, Hélène partage son savoir à l’occasion de stages de cuisine et sorties nature. Une parenthèse détox et bien-être qui m’a laissé réveuse…

repas-le-jardin-helene

Infos pratiques :

Renseignements et réservation des stages directement depuis son compte Instagram : @jardin.helene

Plonger dans les rêves de monsieur Godin au familistère

Retour sur l’EuroVelo 3 pour rendre les vélos et prendre la route en direction cette fois-ci du Familistère à Guise.

Riche industriel de la fonte, monsieur GODIN-LEMAIRE (oui les poeles en fonte) avait de grandes idées sociales. Dès le XIXème siècle il créa de toutes pièces à Guise un véritable « palais social » ou « Versailles ouvrier » . Son objectif était que les 1200 ouvriers de ses usines, profitent au maximum du fruit de leur labeur en accédant à de nombreux services et loisirs. Ainsi naquit le familistère Godin.

Cette véritable société idéale, régit par ses propres règles de gouvernance permettait aux ouvriers d »accéder à des logements de qualité et tout confort mais aussi à un théâtre, une piscine, des denrées alimentaires locales à prix très abordables, aux écoles pour les enfants etc…

Familistere-de-guise

Encore occupé par certains héritiers des premiers occupants, le familistère se visite et permet de revivre cette époque en découvrant chacunes de ses structures. L’ensemble architecturale et l’histoire hors du commun de ce familistère sont à découvrir impérativement !

Infos pratiques

    • Adresse : Place du Familistère 02120 Guise
    • Tarifs : Gratuit pour les moins de 10 ans – 9€ la visite libre – 11€ la visite guidée (qui vaut le coup)
    • Horaires : Ouverture de 10 h 00 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 00. Fermeture le lundi du 1er novembre 2021 au 28 février 2022 inclus (sauf lundi ferié)

Rallier les églises fortifiées de Thiérache

Autre histoire incroyable de Thiérache : celles de ses églises fortifiées. Je ne savais même pas que cela pouvait exister et je suis restée admirative en les découvrant. De véritables mini châteaux forts !

Terre de passage, l’Aisne et en particulier la Thiérache a subit de nombreuses invasions tout au long de son histoire. Les habitants se sont souvent réfugiés au sein de ces batisses pour protéger leurs familles et leurs animaux. Dès le 16ème siècle, petit à petit ils les ont renforcé et fortifié pour en faire de vrais enceintes protectrices.

En Thiérarche ont peut ainsi en visiter environ soixante ! Et même un peu plus de 80 si on compte également celles présentent dans le Nord et les Ardennes.

D’ailleurs, pour les découvrir il n’y a pas mieux que le vélo. Des circuits sont aujourd’hui proposés par les différentes offices de tourisme. Un bon moyen de découvrir l’histoire et le paysage de la région.

Eglise-fortifiee-thierache

Retour en image sur cette douce journée en Thiérache

Cette journée a été l’occasion d’une parenthèse apaisante et detoxifiante dans une région que je connais très mal. J’y ai fait de belles découvertes et j’y retournerai bien pour faire le circuit de églises fortifiées à vélo. Je prolonge encore quelques instants cette échappée d’une journée en partageant avec vous les stories de celle-ci.

Merci au département de l’Aisne et en particulier à l’agence Aisne Tourisme pour son accueil et ses belles découvertes.

Et vous ? Connaissez-vous déjà le territoire de Thiérache ? les régions du Nord Est du Pays ? Avez-vous envie d’y aller ? Vous trouverez d’autres inspirations de séjours dans ce type, dans la rubrique Carnet de Voyage.

4.7/5 - (3 votes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués par *